• "La culture n'est pas la cerise sur le gâteau, ce "plus" qui donne un peu de vernis à nos programmes, mais bien l'ingrédient crucial et indispensable pour lier les éléments de la connaissance entre eux."

    "Quand je lis des histoires à mes élèves, ce n'est jamais pour les distraire ou leur faire passer un bon moment.C'est avec une intention spécifique et un projet précis: faciliter la transmission des savoirs."


    votre commentaire
  • 1/ Le retour de l'intérêt et de l'écoute

    "La réussite de cette première étape repose sur la mobilisation possible par les élèves d'une énergie mise au servivce de l'écoute.

    La lecture de contes et de mythes par exemple, favorise le passage d'une pensée soumise aux sensations et aux émotions, à une pensée qui s'intéresse aux liens et aux règles organisant les savoirs."

    La mythologie grecque peut-elle être utilisée dans les classes primaires?

    "La meilleure façon d'entrer dans la mythologie, quand on souhaite en faire la lecture aux enfants, est de partir de l'histoire d'un héros ou d'un dieu: elle nous fournit immédiatement ces ressorts de l'identification permettant de mobiliser l'intérêt, surtout si nous nous attachons à montrer ...les conditions souvent particulières de la naissance et de l'enfance de ce héros ou de ce dieu."

    "Dans cet esprit je conseille "Le feuilleton d'Hermès" de Muriel Szac, qui peut être lu facilement aux enfants de l'école primaire. La gravité et la complexité des relations humaines...sont abordées avec un langage simple et particulièrement imagé...

    2/ Sécuriser et enrichir le monde interne

    "La lecture, en apportant des images et en mettant des mots sur les préoccupations, permet enfin de côtoyer et de supporter les inquiétudes et les contradictions qui se transformaient trop vite en agitation ou en blocages divers.

    Ce nourrissage va donner aux élèves la possibilité d'un retour à eux-mêmes, pour une élaboration plus sereine: sur elle repose l'espoir d'une relance de pensée...la solution étant d'aider ces enfants à sécuriser et enrichir leur monde interne...Lorsque la transmission culturelle est associée à l'entraînement langagier, il n'y a pas d'outil plus efficace pour enrichir le monde interne."

    3/Universaliser les préoccupations

    "La lecture doit avoir pour ambition  d'élargir les préoccupations et de les dégager du singulier, en leur donnant les moyens d'aller vers le général.

    "C'est dans l'échange avec l'autre, dans la confrontation des points de vue, dans le débat et la recherche d'arguments que la pensée s'organise et se structure."

     


    votre commentaire
  • Aller chercher l'intérêt

    En proposant des sujets capables de traiter avec les racines de la curiosité

    Enrichir et sécuriser le monde interne

    En donnant une forme et un contenu aux émotions qui parasitent le fonctionnement intellectuel.

    En fournissant de nouvelles représentations.

    Favoriser le débat argumentaire

    En donnant des outils pour confronter son point de vue à celui des autres

    Revitaliser les savoirs

    En les regroupant dans un récit qui devient une culture commune pour le groupe

    En favorisant le questionnement qui va permettre de leur donner du sens

     


    votre commentaire
  • Renforcer l'intérêt pour le récit

    En confrontant sa compréhension à celle des autres, dans l'échange et dans l'écoute.

    Entraîner à la démarche réflexive

    En obligeant à mettre des mots sur ces représentations.

    En contraignant à argumenter et à donner des exemples pour faire valoir son point de vue.

    Permettre de relier son histoire à celle des autres

    En donnant le moyen de se dégager du personnel pour aller vers l'universel.

    En encourageant la construction d'une réflexion collective.

    Ouvrir de nouvelles portes vers le savoir

    En le reliant aux questions fondamentales.

    En faisant du savoir une préoccupation du groupe.

    En favorisant le passage à l'abstraction.

     


    votre commentaire
  • Un monde interne pas assez fiable

     - Pour fournir à la pensée des représentations d'une qualité suffisante.

    -Pour gérer l'épreuve du manque et de la solitude inhérent à l'apprentissage

    Alors...

    -Le fonctionnement intellectuel est parasité.

    -Il devient le temps du malaise et de la frustration.

    -Il entraîne des idées d'auto-dévalorisation et de persécution.

    Et...

    Le retour à l'équilibre se fait sur l'évitement de penser.

    Ainsi...

    -La curiosité primaire est réactivée

    -Le langage de connivence est privilégié

    -L'agi remplace la pensée

    -Les stratégies pour apprendre sont marquées par le refus de la réflexion


    votre commentaire
  • "Ces enfants empêchés de penser" de Serge Boimare. 

    Une lecture indispensable pour éclairer nos questions et nos doutes face à l'échec scolaire.

    Des clés: Pratiquer une lecture quotidienne par l'adulte de textes fondamentaux (mythes, contes, fables...) puis un débat à la suite de cette écoute: "avec la culture et le langage, ce sont bien les enseignants qui disposent des deux outils les plus performants pour relancer la machine à penser en renforçant le monde interne."

    "Cette démarche pédagogique repose sur un principe ...facile à mettre en place: la présentation des savoirs et des exercices nécessaires à leur fixation ne doit se faire que lorsque le professeur est allé chercher leur intérêt ou leur justification dans le nourrissage culturel, et dans le débat qu'il provoque dans le groupe des élèves."

    Pourquoi?

    "Les difficultés d'apprentissage de 15 % des élèves qui n'arrivent pas à accéder à la maîtrise des savoirs fondamentaux relèvent d'une logique que nous refusons de prendre en compte, celle de la peur d'apprendre et de sa conséquence majeure: l'empêchement de penser.

    Ces enfants intelligents inventent en effet des moyens pour figer leurs processus de pensée. Cette stratégie leur permet d'échapper aux inquiétudes et aux frustrations que provoque chez eux l'apprentissage.

     ...

    Le nourrissage culturel intensif et l'entraînement quotidien à débattre permettent de lutter efficacement contre l'échec scolaire, tout en stimulant l'intérêt et la participation des meilleurs élèves."


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique